Soyons réalistes. Participer à un salon professionnel est coûteux. Il n’y a aucun doute là-dessus. Lorsque vous additionnez toutes les dépenses associées aux salons professionnels – y compris les frais d’inscription, les coûts d’exposition, les frais d’expédition, les articles à donner en cadeau, les salaires et l’hébergement du personnel du stand, et plus encore – vous parlez d’une somme importante.

Mais attendez ! Ce n’est pas tout. Dès que vous manifestez votre intérêt pour l’exposition à un salon, vous êtes inondé d’opportunités de parrainage. Pour 250 euros seulement, par exemple, vous obtenez une publicité dans l’annuaire du salon. Doublez cette somme et votre logo apparaîtra sur quelques bannières bien en vue. Les prix augmentent régulièrement, pour suivre le rythme de l’exposition accrue que peuvent apporter des sommes plus importantes. La logique veut que plus vous creusez votre porte-monnaie, plus vous gagnez en visibilité.

Cela en vaut-il vraiment la peine ? Plus d’argent signifie-t-il vraiment plus d’attention de la part des participants et donc de meilleures ventes ? Comment savoir quelles sont les possibilités de parrainage qui sont de bonnes affaires et celles qui sont un gaspillage d’argent ?

Toutes les possibilités de parrainage sont précieuses – pour le bon exposant. Il doit y avoir une bonne adéquation entre l’exposant, ses buts et objectifs, et les résultats que le parrainage peut apporter. Avant de conclure un accord de parrainage, vous devez vous assurer que votre participation vous rapprochera de la réalisation de vos buts et objectifs. Sinon, gardez votre argent dans votre poche.

Il existe quatre critères que vous pouvez utiliser pour évaluer si une opportunité de parrainage vous convient et si elle est susceptible de produire le résultat souhaité.

Ces critères sont les suivants :

1. Attirer le public cible

Ce salon attire-t-il un grand nombre de participants qui font partie de votre public cible ? Ce groupe sera-t-il susceptible d’acheter vos produits et services ? Y a-t-il un avantage évident à mettre votre nom en avant auprès de ces participants ? Si vous participez à un salon en dehors de votre secteur ou de votre région, ou à un salon qui attire un plus petit nombre de participants de votre public cible, le parrainage n’est probablement pas la voie à suivre.

la voie à suivre.

2. Pourcentage du coût de l’exposition

Considérez le coût du parrainage comme un pourcentage de vos dépenses totales d’exposition. Si le parrainage équivaut à plus de 50 % de votre budget global d’exposition, prenez du recul et réfléchissez : est-ce la meilleure façon d’investir mon argent ? Mes objectifs seraient-ils mieux servis par une exposition plus importante ou même par la participation à un autre salon ?

3. Nombre de parrainages de même niveau

Assurez-vous de savoir combien d’autres entreprises parraineront le même niveau que vous. En règle générale, plus vous dépensez d’argent, moins vous aurez de concurrence au même niveau. Il est important de connaître le niveau de parrainage de vos concurrents, car votre propre parrainage, le cas échéant, devrait être comparable ou supérieur.

4. Soutien de l’organisateur

Tout le monde peut vendre des opportunités de sponsoring – mais tout le monde ne peut pas les rendre intéressantes. Pensez à la direction du salon. Comment font-ils la promotion du salon ? Comment travaillent-ils avec les médias ? Que font-ils pour s’assurer que les sponsors sont souvent mentionnés, placés en évidence et maintenus dans l’attention du public ? Les organisateurs jouent un rôle essentiel dans la réussite du salon. Si vous trouvez un organisateur qui comprend vos buts et objectifs, le parrainage peut être plus que rentable. D’un autre côté, si un organisateur de salon ne soutient pas ses sponsors, économisez votre argent.

Si, après avoir évalué une possibilité de parrainage, vous constatez que ces critères sont remplis à votre satisfaction, allez de l’avant.

Voici trois façons de maximiser le rendement du parrainage d’un salon professionnel :

1. Offrir une valeur ajoutée

Utilisez vos possibilités de parrainage pour offrir quelque chose de plus aux participants. Il peut s’agir de quelque chose de tangible – sacs fourre-tout, livres, PDA – ou peut-être plus précieux, d’un élément intangible basé sur les connaissances. Envisagez de parrainer des conférenciers, des mini-ateliers ou des séminaires complets, des tables rondes, etc. afin d’attirer l’attention des participants, de la retenir pendant un certain temps et de maintenir votre nom très visible.

2. Faites une promotion intensive

Une fois que vous vous êtes engagé à parrainer un événement, vous avez tout intérêt à le promouvoir dès que vous en avez l’occasion. Vous voulez que le plus grand nombre possible de participants au salon, surtout s’ils font partie de votre public cible, soient au courant de votre parrainage et de la façon dont il peut les aider. Envisagez une publicité spéciale et explorez les possibilités de publicité coopérative avec les organisateurs du salon.

3. Établissez des partenariats appropriés

En coopérant avec des entreprises du même secteur, mais qui ne sont pas vos concurrents directs, il est possible de parrainer un événement à un niveau supérieur à celui que vous pourriez atteindre seul. Explorez cette option si vous souhaitez atteindre un haut niveau de visibilité lors d’un salon donné, mais que vous n’avez pas le budget pour le faire tout seul.

N’oubliez pas que le parrainage n’est qu’un outil de plus dans votre boîte à outils pour les salons professionnels. Utilisé correctement, il peut vous aider à atteindre vos buts et objectifs. Gardez un œil sur vos plans et un autre sur votre budget, et je suis sûr que vous pouvez faire en sorte que le parrainage soit à votre avantage.